// par Brandon Z//

Alors qu’internet a révolutionné notre façon de vivre, de communiquer et de travailler lors des 20 dernières années, il a donné naissance à l’intelligence artificielle : le fait qu’une machine soit capable de simuler l’intelligence humaine. Cette technologie devient un secteur en pleine croissance avec des possibilités pratiquement illimitées, allant jusqu’à remettre en question notre mode de vie et soulever de nombreux points sur notre futur.

Mais pourquoi en parlons-nous autant ?

L’intelligence artificielle -ou IA- occupe une place majeure dans l’actualité depuis que les plus grosses compagnies technologiques telles que Microsoft, IBM ou Google ont commencé à développer leurs propres services avec des possibilités toujours plus nombreuses. Cet intérêt a engrangé d’importantes avancées et développé de nouveaux domaines de compétences.

Watson, la célèbre intelligence artificielle d’IBM, aide depuis quelques années les chercheurs à progresser sur la recherche contre le cancer ; tandis qu’ALPHAGO, celle de Google, a gagné à plusieurs reprises au jeu de GO « le jeu le plus compliqué que l’homme est capable de conceptualiser » d’après Yves Demazeau, directeur des recherches au CNRS.

Une révolution possible pour le secteur financier ?

Les percées importantes réalisées par l’IA ne sont pas passées inaperçues et par conséquent, le secteur financier en a également profité. L’IA pourrait, à terme, totalement bouleverser le mode de fonctionnement des banques. Il sera désormais possible de contrôler et gérer sa banque à l’aide de Chatbot, que ce soit pour ordonner des transactions, gérer des comptes ou encore régler des problèmes techniques. Ces solutions automatisées apprennent d’elles- mêmes et permettront ainsi aux banques d’économiser des milliards de dollars.

Le secteur financier étant basé sur le traitement de l’information, l’avènement de l’IA permettra d’automatiser le procédé et ainsi de réduire les dépenses au niveau des salaires. Il pourra aussi permettre à terme la robotisation des ordres d’achat et de ventes, des analyses, ou encore de la gestion des comportements frauduleux.

La question éthique et morale

L’un des problèmes les plus importants que l’intelligence artificielle aura à gérer est celui de l’éthique. En effet, nombreux sont ceux qui ont à plusieurs reprises diffusé des mises en gardes au sujet du développement constant de l’IA, comme Stephen Hawking ou encore Elon Musk,

qui d’ailleurs qualifie cette technologie de « plus grand risque auquel notre civilisation sera confrontée » et appelle ainsi à lui imposer des limites.

Dans cette optique, de plus en plus d’entreprises telles que Google se dotent d’un comité d’éthique afin de prévenir de tous les risques de dérapages et pour se fixer des limites ; et de ce fait, veiller également à ce que le progrès technologique ne génère pas de dérives.

Sources

FigaroTech, and Elisa Braun. “Google crée un comité d’éthique pour son intelligence

artificielle.” FIGARO. October 05, 2017. Accessed October 18, 2017.

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/10/05/32001-20171005ARTFIG00278-google-

dote-son-activite-intelligence-artificielle-d-une-unite-d-ethique.php.

Louis Launoy / Senior Manager chez Alpha FMC France. “L’intelligence artificielle, futur de la gestion d’actifs.” Lesechos.fr. July 27, 2017. Accessed October 18, 2017. https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-172311-lintelligence-artificielle-futur-de-la-

gestion-dactifs-2104664.php.

Mai-Hanh Nguyen. “How chatbots and artificial intelligence will save banks and the finance industry billions.” Business Insider France. October 09, 2017. Accessed October 18, 2017. http://www.businessinsider.fr/us/chatbots-banking-ai-robots-finance-2017-10/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *