Par //Alexis Péron//

Les cryptomonnaies sont restées de nombreuses années dans l’ombre, demeurant complexes et incomprises. Sauf qu’aujourd’hui, elles se démocratisent et il n’est pas rare de voir les médias communiquer à propos du marché des crypto-monnaies. Si les médias commencent à en parler, c’est parce qu’au cours de ces dernières années, le marché a littéralement explosé.
En une année, le marché des cryptomonnaies a gagné plus de 1000%, passant de 14 milliards de capitalisation l’année dernière à 170 milliards aujourd’hui. Parmi les monnaies qui se sont fait remarquer cette année, il y a l’Etherum (ETH). L’ETH a enregistré en un an une croissance de plus de 2000%.
L’ETH est une crytomonnaie avec un fonctionnement très proche du bitcoin en ce qui concerne l’aspect monétaire, mais ce qui rend cette plateforme aussi intéressante, c’est la particularité de sa blockchain.
Une blockchain est une base de données transparente et entièrement sécurisée sur laquelle s’appuie le fonctionnement des cryptomonnaies. Mais par son caractère décentralisé, elle promet des applications bien plus larges que le domaine monétaire. Avec la blockchain ethereum notamment, on peut exploiter ce qu’on appelle les « smart contracts » : il s’agit de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.
Le bon qu’a fait l’ETH cette année peut être en partie expliqué par un nouveau mode de financement que l’on appelle les ICOs « initial coin offering ». Il s’agit de levée de fond via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de développement d’un projet. Le plus souvent, les ICOs servent à financer le lancement d’applications décentralisées qui fonctionnent sur un protocole blockchain spécifique, en particulier Ethereum ou Bitcoin. Ces actifs numériques sont appelés des « tokens ». Afin d’investir dans une ICO, il faut donc se procurer les tokens émis par l’entreprise ou l’on désire investir.
Lorsqu’une entreprise a une idée de service qui repose sur les propriétés d’une blockchain, et qu’elle veut se financer par ICO, elle offrira des tokens en l’échange de la cryptomonnaie dédiée à la blockchain qu’elle veut exploiter. Par exemple si un projet utilise la blockchain etherum pour développer un service innovant, elle devra effectuer sa levée de fonds en ETH.
Aujourd’hui plus de 300 tokens sont basés sur la blockchain ETH. Avec l’émergence et la popularité de ce mode de financement, l’achat de l’Etherum est devenu un passage obligé pour investir dans une ICO. Cette popularité a eu pour effet d’augmenter considérablement la demande en ETH et donc par conséquent son cours.

L’évolution de l’ETH depuis 1 an.
Source : coincap
Les 3 plus grandes ICOs de l’histoire à savoir Filecoin, Tezos et Bancor ont réussi à réunir à elles trois plus de 600 millions d’euros entre juillet et septembre. Au total, c’est plus d’1.6 milliards de dollars qui ont désormais été investis en ICO depuis que ce système existe. Les ICOs constituent une révolution pour le financement d’entreprise. Elle a pris tellement d’ampleur que ces activités ont fait l’objet de régulation en Chine.
Ce qui est sûr c’est que la technologie blockchain offre une infinité d’opportunités. De nombreuses voix en France et à l’étranger ont souligné l’aspect révolutionnaire de cette technologie, et les changements structurels qu’elle peut apporter à la société tout entière. Et c’est bien ce que la communauté derrière ETH a compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *