// par Louis PETER //

 

Qui est-il ?

Bernard Madoff, né le 29 avril 1938, est un homme d’affaires américain. Il est à l’origine d’une des plus grosses arnaques financières. Cette arnaque était une pyramide de Ponzi, mais revenons tout d’abord sur ses débuts. C’est dans les années 1990 que Bernard Madoff commence son stratagème. Pour ce faire, il se rend à Palm Beach, endroit où le nombre de millionnaires au km² est très important et commence à se faire connaître. Pour accroître sa popularité, il rentre dans le club le plus en vue et le plus cher de Palm Beach, le Palm Beach Country Club. Avec un ticket d’entrée s’élevant à 350.000$ et une cotisation annuelle de la même somme, Bernard Madoff a su élargir son carnet d’adresses aux plus grandes fortunes de l’époque. En effet, étant l’ancien directeur du Nasdaq, il ne lui a pas fallu longtemps pour devenir une des figures incontournables de Palm Beach. Une fois ce travail d’approche effectué, il a convaincu ses « nouveaux amis » d’investir dans son fonds d’investissement, avec un ticket d’entrée de 10 millions de dollars. C’est à ce moment que la Pyramide de Ponzi commence…

Qu’est-ce qu’une pyramide de Ponzi ?

Une pyramide de Ponzi, dont le nom vient de Charles Ponzi, grand escroc italien de la première moitié du XXème siècle, est une stratégie d’escroquerie visant à rembourser les investissements des clients avec les capitaux des nouveaux clients du fonds d’investissement. Illustrons la situation. Je vais convaincre des investisseurs de me confier leur argent, en prétextant que je vais le rentabiliser sur tel ou tel produit. Je leur promets une rentabilité de 10% par an, rentabilité que promettait Madoff avec un ticket d’entrée de 10 millions de dollars. Je vais par exemple convaincre 100 investisseurs de me confier 10 millions d’euros chacun et que tout cet argent sera investi en bourse. Le secret de l’escroquerie réside dans le fait que cette somme d’argent ne sera jamais investie en bourse mais placée sur un compte. Ainsi, lorsqu’un des investisseurs voudra récupérer son argent, Bernard Madoff lui rendra ses 10 millions de dollars, plus les intérêts s’élevant à 10%. Or, l’investisseur pense que ces intérêts sont de l’argent gagné à la bourse mais ce n’est en réalité que l’argent d’un autre actionnaire. Pendant plus d’une quinzaine d’années, Bernard Madoff va entretenir cette pyramide, continuant de pousser des nouveaux investisseurs à placer de l’argent dans son fonds fictif, argent qui ne servira en réalité qu’à rembourser les investisseurs qui veulent récupérer leur argent.

La chute

La bulle, qui n’a cessé de grossir pendant plus de 15 ans, éclate au moment de la crise de 2008. A ce moment, tous les fonds d’investissement ont perdu beaucoup de valeur. Les investisseurs, pris de panique, retirent tous leurs capitaux des fonds, y compris de celui du fonds fictif de Madoff. Ainsi Madoff va se retrouver au pied du mur. Il ne peut plus convaincre de nouveaux investisseurs de lui confier son argent du fait de la crise et ils lui réclament tous leur argent. Bien sûr, Madoff ne pouvait plus leur rendre leurs 10 millions de dollars et encore moins les intérêts car tout cet argent avait servi à rembourser les investisseurs qui se sont retirer du fonds avant la crise et qui, eux, sont les grands gagnants du système. C’est donc la crise de 2008 qui a eu raison de Bernard Madoff et qui a révélé sa supercherie. Il enregistre à lui tout seul une perte de 65 milliards de dollars. Le 12 décembre 2008, Bernard Madoff est arrêté et le 29 juin 2009, il est condamné à 150 ans de prison, peine maximale encourue en cas d’escroquerie. Aujourd’hui, Bernard Madoff purge toujours sa peine à la prison de Butner en Caroline de Nord qui est une prison de luxe. En effet, cette prison comporte, une salle de sport, un sauna,…

 

Bibliographie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *