//Par Thomas Henry//

Depuis le mois de décembre 2017, le groupe Lactalis traverse une mauvaise passe. Suite à la constatation de nourrissons contaminés par la bactérie salmonelle, la Direction Générale de la Santé a retiré du marché de nombreux lots de laits infantiles produits par Lactalis (Picot, Pepti, Milumel). Au fil du mois de décembre et durant ce mois de janvier, la longue liste de lots rappelés n’a fait qu’augmenter, tout comme les dépôts de plainte de la part de consommateurs.

Lactalis, dirigé par le discret Emmanuel Besnier, est aujourd’hui un des grands groupes de l’industrie agro-alimentaire. Il est le leader mondial dans le secteur laitier, le premier fromager français, le deuxième groupe fromager européen mais aussi le quinzième groupe agro-alimentaire mondial. Lactalis, avec son chiffre d’affaires estimé à 17 milliards d’euros, est composé de multiples marques : Président, Lactel, Bridélice, La Laitière, Société ou encore Bridélight.

Suite à cette affaire, les conséquences financières pour Lactalis pourraient être dangereuses. La contamination à la salmonelle n’est pas nouvelle pour Lactalis. En 2005, la même usine concernée (Craon) avait été frappée par cette bactérie. Le renouvellement de ce problème risque de ternir gravement l’image de Lactalis concernant la qualité de ses produits. Économiquement, le manque à gagner est important pour Lactalis car les retraits touchent une grande gamme de ses laits infantiles, la production est mise à l’arrêt pour l’instant et la vente de certains produits est prohibée. Concernant la branche des laits infantiles, Lactalis risque de souffrir fortement face à la concurrence, avec notamment une possible peur pour les consommateurs de reconsommer des produits du groupe. Mauvaise nouvelle pour l’un, bonne nouvelle pour les autres, Nestlé et Danone vont probablement profiter de l’affaire pour booster les ventes avec leurs gammes de lait infantile (Guigoz pour Nestlé et Gallia pour Danone). Cependant, ce secteur d’activité ne représente qu’une infime partie du chiffre d’affaires de Lactalis : 217 millions d’euros, soit 1,3% du chiffre d’affaires. Par conséquent, même si la conséquence est grave sur le secteur des laits infantiles, elle devient faible au niveau global du groupe Lactalis.

Les conséquences négatives ne concernent pas que Lactalis. Elles concernent aussi les différents distributeurs des produits (grandes surfaces, pharmacies) et la filière laitière. Les distributeurs se retrouvent avec des produits invendables (produits que certaines enseignes vont tout de même vendre en ignorant les interdictions), et parfois avec peu de substituts s’ils ont privilégié la gamme Lactalis dans leurs commandes. C’est donc une perte nette avec souvent une vente ratée par manque de stock des produits concurrents. Les retombées économiques sont aussi mauvaises pour le secteur laitier à l’international qui risque de souffrir d’une image négative dans des pays très attentifs comme la Chine. En France, de nombreux producteurs français ne sont pas à l’abri de problèmes financiers puisque que 20% des producteurs vendent leur lait à Lactalis.

Au niveau juridique, des sanctions sont possibles non seulement pour Lactalis mais aussi pour les distributeurs qui n’ont pas respecté les retraits de produits (comme par exemple Leclerc, Auchan, Carrefour ou Intermarché). Ils risquent notamment une amende de 600 000 euros, sans compter les sanctions civiles pour Lactalis suite aux plaintes.

L’affaire Lactalis a bouleversé l’actualité ces dernières semaines. Toutefois, les mauvaises nouvelles pour le groupe n’ont pas l’air de vouloir se terminer puisque le groupe est accusé, depuis la semaine dernière, d’avoir réalisé des montages financiers au Luxembourg à travers une société-écran, afin d’économiser des millions d’euros en termes d’impôts. Une histoire de plus qui fragilise l’image de Lactalis, déjà décrié depuis des années pour non-publication de ses comptes annuels.

 

Sources :

Lactalis : “L’impact économique pourrait être catastrophique”. (2018, January 12). Retrieved from https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/lactalis-l-impact-economique-pourrait-etre-catastrophique-764437.html

Des conséquences économiques difficiles à estimer pour Lactalis. (2018, January 15). Retrieved from https://www.la-croix.com/Economie/France/consequences-economiques-difficiles-estimer-Lactalis-2018-01-15-1200906062

L’affaire Lactalis met la filière française du lait en ébullition. (2018, January 16). Retrieved from http://www.novethic.fr/actualite/social/consommation/isr-rse/l-affaire-lactalis-met-la-filiere-francaise-du-lait-en-ebullition-145310.html

Lactalis. Retrieved from https://fr.wikipedia.org/wiki/Lactalis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *