L’homme le plus riche de la planète, avec une fortune estimée à plus de 113 milliards de dollars, ne cesse d’annoncer le développement de nouveaux services pour son entreprise. Étant donné les chiffres vertigineux de son entreprise, il peut se le permettre ! En effet, Amazon a atteint un chiffre d’affaire de 60 milliards de dollars, soit une hausse de 38% par rapport à l’année précédente. Quant à son bénéfice, il a tout simplement doublé sur la même période.

Une diversification constante

Après avoir racheté Whole Foods l’année dernière pour 13 milliards de dollars, l’entreprise d’e-commerce a décidé d’ouvrir son 1er magasin physique. Celui-ci possède la particularité de ne pas avoir de caisse, il suffit de scanner son smartphone à l’entrée et chaque produit est automatiquement rajouté à la liste d’achats. C’est une petite révolution.

Amazon envisage désormais de lancer son propre service de livraison et de concurrencer directement Fedex ou DHL. Cette stratégie s’inscrit dans une volonté de contrôle total de la firme. Il devient aujourd’hui impossible de ne pas utiliser un de ces services, que ce soit de manière directe (en achetant des produits) ou indirecte (en consommant des produits ou services d’une entreprise qui utilise le système Amazon).

Devenue le second employeur privé américain, l’entreprise ne cesse de progresser et de dominer tout ce qu’elle touche. Elle est numéro 1 dans les services de cloud, plus grande place de marché virtuelle du monde et se développe désormais dans les objets connectés en lançant son assistant personnel ou encore des serrures connectées.

Quelques zones d’ombre persistent

Amazon est cependant régulièrement pointée du doigt pour les conditions de travail de ses employés mais aussi et surtout pour ses problèmes avec les différentes autorités fiscales. Accusée de montages financiers pour ne pas payer d’impôts, elle est dans le viseur de la commission européenne. L’entreprise a annoncé récemment avoir trouvé un accord avec le fisc français qui lui réclamait 200 millions d’euros.

Sources

Bezat, Jean-Michel. “Fiscalité : Amazon Passe à La Caisse Dans L’Hexagone.” Le Monde.fr, Le Monde, 6 Feb. 2018, www.lemonde.fr/economie/article/2018/02/06/fiscalite-amazon-passe-a-la-caisse-dans-l-hexagone_5252412_3234.html.

Stéphane Schultz. “Amazon, L’Empire Invisible.” FrenchWeb.fr, FrenchWeb.fr, 31 Jan. 2018, www.frenchweb.fr/amazon-lempire-invisible/315033.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *