//Par Ariane Lalau//

 

Valeo a fait parler d’elle comme la plus importante entreprise distinguée par Statistica dans son classement des 500 champions de la croissance en 2017. Pourtant, Valeo chute en Bourse et affiche des prévisions qui déçoivent au mois de février. Que se passe-t-il du côté de l’équipementier français ?

Tout d’abord, qui est Valeo ?

Il s’agit d’un des principaux acteurs dans la fabrication d’équipements automobiles. Le groupe fabrique et commercialise des produits dans les systèmes thermiques, systèmes de visibilité, systèmes de propulsion et systèmes de confort et d’aide à la conduite. Ce qui est remarquable est le fait que ses divisions de Valeo ont surperformé par rapport à l’évolution de la production automobile globale. Ses grandes forces sont sa présence internationale dans 32 pays, ses performances et un fort investissement dans l’innovation et la recherche. L’effort de recherche a augmenté de 22% en 2016, ce qui représente globalement l’équivalent d’un 1,6 milliards d’euros. Même centenaire, Valeo montre que cela est toujours possible d’innover et parfois autant que les toutes jeunes entreprises. En effet, Valeo passe même devant PSA en ce qui concerne le classement des plus grands pourvoyeurs de brevets en France en 2016.

Des projets à consolider

La joint-venture entre Valeo-Siemens consacrée aux systèmes de propulsion haute tension marche bien avec des commandes passées qui représentent un total de 6,1 milliards d’euros fin 2017. L’intégration du japonais Ichikoh qui se spécialise dans l’éclairage de voiture lui a apporté 909 millions de chiffre d’affaires. C’est plus largement une façon pour lui de diversifier et améliorer son offre produit pour ses clients japonais. Sur ce marché en particulier, Valeo cherche des partenariats : en 2013, il s’était déjà engagé avec Fujitsu Tenn autour du sujet de la détection d’obstacles.

Des risques à surveiller

Pour Valeo, il reste à se méfier de ses concurrents en Asie et en particulier en Chine mais aussi de l’apparition de nombreuses contrefaçons sur le marché.

Les opportunités de Valeo à faire valoir pour la suite

Il y a tout d’abord la croissance du marché automobile en Europe comme dans les pays émergents. La demande en caméra ou encore le système de parking automatique sont ensuite autant de domaines dans lesquels il y a une forte demande en innovation.  Des recherches pour des solutions de réduction des émissions de CO₂ se voient quant à elles aussi accélérées. De façon générale, il faut continuer l’effort de la R&D.

Valeo a su montrer jusqu’alors un fort dynamisme. Parions sur le fait qu’il sera à nouveau le mettre en œuvre dans un futur proche. Affaire à suivre…

 

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *