//Dounia Loudari//

Le déficit commercial des USA atteint 566 milliards de dollars en 2017, un record depuis 2008. Cette nouvelle est loin de plaire à Donald Trump qui a fait de la réduction du déficit commercial, symbole de la concurrence déloyale, une de ses priorités. Ces importations record sont en provenance de Chine (505 milliards de dollars, contre 130 milliards d’exportations américaines) … De quoi alimenter de futures tensions entre Washington et Pékin : une perspective qui inquiète les marchés.

100 milliards de dollars de nouvelles taxes douanières :

Pour réduire le déficit commercial avec la Chine, le président américain Donald Trump menace notamment d’imposer des taxes douanières supplémentaires de 100 milliards de dollars sur les exportations chinoises en riposte aux mesures de rétorsion annoncées par Pékin.

Dans un communiqué, D.Trump a indiqué : « J’ai demandé au ministère du Commerce d’examiner si 100 milliards de dollars supplémentaires de taxes douaniers seraient adaptés en application de l’article 301 (concernant la propriété intellectuelle) et, dans ce cas, d’identifier les produits sur lesquels ils pourraient être imposés ».

Plus encore, l’administration Trump accuse la Chine d’avoir détruit des millions d’emplois aux Etats-Unis à cause de ses pratiques commerciales déloyales et du vol de la propriété intellectuelle américaine.

Les principales importations concernées sont : le vin, l’éthanol, les fruits, les noix, le ginseng… Ainsi, près de 120 produits seraient taxés à 15 %. Ce qui représente 1 milliard de dollars.

La riposte de l’Empire du Milieu :

En réponse à la décision de l’administration Trump, la Chine a établi une liste visant des produits américains plus stratégiques dont le soja, l’automobile et l’aéronautique qui représentent près de 50 milliards de dollars.

La Chine a aussi déposé une plainte officielle auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) après « les mesures tarifaires visant des produits chinois » que D. Trump envisage d’appliquer. La Chine a déposé une «demande de consultations» ce qui représente la première étape vers une plainte formelle devant de l’organe de règlement des conflits de l’OMC.

Vers une « guerre commerciale » ?

Concernant cette perspective, D.Trump a déclaré : «Nous ne sommes pas dans une guerre commerciale avec la Chine, cette guerre a été perdue il y a de nombreuses années par des personnes stupides ou incompétentes, des personnes représentant les États-Unis». Dans la même logique, le ministre chinois du Commerce, Gao Feng, a déclaré : « Nous ne voulons pas d’une guerre commerciale. Mais la Chine n’a en aucun cas peur d’une guerre commerciale.»

 

Sources:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/23/la-chine-reagit-aux-sanctions-americaines-par-une-premiere-salve-de-taxes_5275266_3234.html

http://www.lepoint.fr/monde/le-journal-de-trump/taxes-commerciales-contre-la-chine-la-surenchere-de-donald-trump-06-04-2018-2208461_3241.php

https://www.latribune.fr/economie/international/face-a-trump-la-chine-impose-des-taxes-sur-128-produits-americains-773877.html

https://www.capital.fr/economie-politique/guerre-commerciale-la-chine-contre-attaque-face-a-trump-1280764

Source Image: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *