//Par Matthieu Poisson//

Après l’initiative de banques suisses de taxer certains dépôts, que va-t-il advenir de la France ? La question mérite d’être posée avec des taux aujourd’hui négatifs.

Taxer votre argent présent sur votre compte bancaire et vous rémunérer pour souscrire à un emprunt immobilier ? Cela ne devrait-il pas être l’inverse ? Si, mais dès demain cette situation pourrait vite devenir monnaie courante. Cela parait à première vue invraisemblable. Cependant, la question n’est pas. Dans le contexte de taux négatifs, les établissements bancaires souffrent. Les liquidités placées auprès de la BCE (au-delà des réserves obligatoires) sont désormais non pas rémunérées mais taxées de 0,4 à 0,5 %.

Une banque danoise pourrait taxer les dépôts dépassant le million d’euros

Jyske, une banque privée danoise a été le premier à proposer des crédits immobiliers à des taux négatifs sur 10 ans. Seulement ce même établissement pourrait de l’autre côté commencer à taxer les dépôts de ses clients – à hauteur de 0,6% – dépassant les 1 millions d’euros. Et cela n’est pas dénoué de toute logique, car si elle rémunère ses clients qui empruntent, il faut bien que, d’un autre côté, elle taxe ses clients dont l’argent « dort ». Dans les faits, pour chaque dépôt supérieur à un million d’euros, 0,6% du montant sera prélevé.

Même processus en France, depuis début octobre, Lombard Odier taxe ses clients ayant plus de 1 million d’euros sur leur compte et n’ayant pas de mandat de gestion. « Ces enseignes ont pour mission de conseiller et de placer les actifs de leurs clients fortunés. Contrairement aux banques de réseaux, elles pratiquent peu l’activité de crédit qui est, dans les banques de réseaux, justement adossée aux dépôts de liquidités des particuliers », Jean-François Faure, fondateur du site Aucoffre.com.

Pourquoi les taux sont-ils si bas en France voire négatifs au Danemark ?

Pour expliquer cela il faut aller chercher du côté de la Banque centrale européenne (BCE), et particulièrement du côté de sa politique monétaire. Sa politique monétaire étant particulièrement accommodante – et donc les taux directeur étant particulièrement bas – dans le but de soutenir l’économie, les banques, en accordant un prêt immobilier, ne font que répercuter l’action de la BCE.

« Aujourd’hui l’État français lui-même emprunte à des taux records » explique Maël Bernier, directrice de la communication de meilleurtaux.com. « Et la semaine dernière, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé que les taux allaient encore baisser et qu’on allait réinjecter des liquidités dans la zone euro. Il y a donc beaucoup d’argent qui circule à des taux très bas. Les banques peuvent emprunter à des taux très bas, pratiquement nuls, et elles ont le choix entre des placements qui ne rapportent rien, car les taux sont négatifs, ou prêter à des particuliers, même à 0,80 ou 1%, pour un crédit immobilier. Pour elles c’est toujours ça de priset en plus elles captent un nouveau client. »

Les taux vont-ils continuer leur folle dégringolade ?

« Les taux directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels, ou à des niveaux plus faibles, au moins pendant le premier semestre 2020 et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour assurer la poursuite de la convergence durable de l’inflation vers son objectif à moyen terme » selon le communiqué de presse de l’institution, cela laissant présager une future baisse.

Sources :

Crédit illustration : Frédéric Deligne

https://www.lesechos.fr/patrimoine/placement/taux-negatifs-votre-banque-risque-t-elle-de-taxer-vos-depots-1137044
https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/taux-negatifs-une-banque-danoise-veut-taxer-les-depots-de-ses-clients-1125500
https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/08/13/au-danemark-des-credits-immobiliers-a-taux-negatif_5499062_1657007.html
https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/10/04/taux-d-interet-negatifs-quelles-consequences-pour-les-epargnants_6014151_1657007.html
https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/taux-negatifs-rothschild-envisage-de-taxer-certains-clients-1132385
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/baisse-des-taux-d-interet-c-est-le-moment-d-acheter-1564735354

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *