// Par Abdelmounaïm MESBAHI //

Ayant connu un développement phénoménal durant les dix dernières années, les produits structurés sont une alternative aux placements traditionnels, en action ou obligation par exemple, et permettent un profil rentabilité/risque optimisé. Pour autant, il convient de comprendre le fonctionnement et les conditions de ce type d’instrument financier, car la couverture du capital investi n’est pas toujours garantie.

Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

Un produit structuré est un instrument combinant au moins deux produits financiers qui peuvent varier en fonction des objectifs de rentabilité et de couverture de l’investisseur. En général, ces produits incorporent une composante taux permettant la protection du capital investi, et une composante dérivée permettant de profiter de la performance positive d’une variable de référence, appelée sous-jacent, sur le marché. Le sous-jacent peut être un actif comme une action ou une obligation, un indice tel que le CAC40, un panier de valeurs, ou toute autre variable. La valeur du produit structuré dépend directement de celle du sous-jacent.

Pourquoi investir dans les produits structurés ?

Les avantages des produits structurés sont multiples. Ils résident tout d’abord dans leur construction sur mesure pour l’investisseur et en la grande diversité de combinaisons de produits financiers possibles. Ils permettent ainsi l’accès à des classes d’actifs en général moins accessibles sur les marchés, comme les matières premières ou les actions émergentes, sans avoir à investir directement dans ces actifs. De même, les produits structurés permettent de diversifier son portefeuille plus facilement puisqu’il est possible de les lier à des indices ou des paniers de valeurs sans avoir à acheter toutes les composantes d’un indice ou d’un panier. Par exemple, la partie dérivée du produit structuré peut être rattachée au CAC 40. L’investisseur bénéficie donc de l’évolution de l’indice constitué de 40 actions d’entreprises de secteurs différents et cotées à la bourse de Paris, sans avoir à acheter des actions dans chacune de ces entreprises. Enfin, la protection du capital est l’un des arguments majeurs en faveur des produits structurés.

A quels risques exposent les produits structurés ?

Les risques auxquels sont exposés les investisseurs sont étroitement corrélés à la composition du produit structuré et au niveau de protection qu’il offre. Certains produits proposent la garantie de 100% du capital investi à maturité, tandis que d’autres ne protègent qu’une partie du capital. Dans le cas des produits à capital garanti (à 100%), leur structure suit généralement le modèle ci-dessous :

Source : Derivatives Capital, Kepler Cheuvreux

Dans certains cas, le capital n’est protégé que si le sous-jacent n’évolue pas au-delà de certains paliers déterminés à l’avance.

Sources :

http://www.derivativescapital.com/mieux-comprendre-les-produits-structures/

https://www.societegenerale.com/fr/comprendre-la-banque/le-financement-de-l-economie/les-activites-de-marche/produits-structur%C3%A9s

https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/02/26/les-mirages-des-produits-structures_5428260_1657007.html

https://www.bbva.com/en/structured-products-what-are-they-and-how-do-they-work/

https://www.ftadviser.com/investments/2019/09/27/structured-products-can-help-in-uncertain-times/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *